Complémentaire santé (mutuelle) pas chère

Souscrire une complémentaire santé est vivement recommandé pour limiter l’impact sur votre budget des dépenses liées à vos frais médicaux. Mais des contrats pas chers sont plus susceptibles de proposer des remboursements limités pour des dépenses liées par exemple à une hospitalisation, à l’achat de verres correcteurs, à des soins dentaires ou à un appareillage auditif. Vous n’êtes pas éligible à un régime de prévoyance « frais de santé » collectif et obligatoire en entreprise et vous cherchez un contrat individuel pas cher ? Apprenez à décrypter les offres pour choisir la meilleure formule.

Le rôle d’une complémentaire santé

Une complémentaire santé pas chère rembourse généralement tout ou partie de la part non prise en charge par l’Assurance Maladie obligatoire. Elle peut être souscrite auprès de l’organisme assureur de votre choix : une mutuelle, une société d’assurance ou une institution de prévoyance. Ce type de contrat est souvent appelé « mutuelle » dans le langage courant : ce terme fait en réalité référence aux sociétés mutualistes, des organismes assureurs qui sont des acteurs historiques et incontournables sur ce marché.

Une complémentaire santé pas chère vous offre des cotisations abordables. Mais vous devez être attentif à un éventuel reste à charge, et arbitrer entre le montant des cotisations et le niveau des garanties proposées par la mutuelle, la société d’assurance ou l’institution de prévoyance.

Les garanties d’une complémentaire santé pas chère

Le prix de la cotisation n’est pas le principal critère de choix quand on s’oriente vers un contrat pas cher. Le niveau de garanties est en effet un élément essentiel.

Une prise en charge partielle par l’Assurance Maladie obligatoire

Un tarif conventionnel est fixé pour chaque acte médical. Par exemple, dans le cadre du parcours de soins coordonnés, le prix d’une consultation chez un généraliste de secteur 1 s’élève à 25 €.

Le taux de remboursement détermine le niveau de prise en charge. Par exemple, une consultation chez un médecin est remboursée à 70% dans le cadre du parcours de soins coordonnés. La part restante est appelée « ticket modérateur ».

Une franchise médicale ou une participation forfaitaire d’un euro peut aussi être retranchée de la part normalement remboursée. Certaines dépenses, comme le forfait hospitalier en cas d’hospitalisation, ne sont pas couvertes.

L’Assurance Maladie obligatoire ne prend donc en charge qu’une partie de vos dépenses de santé. Après remboursement, l’assuré doit encore s’acquitter de nombreux frais :

  • Ticket modérateur ;
  • Franchises médicales éventuelles ;
  • Participation forfaire d’un euro par acte médical (50 € maximum par assuré et par an) ;
  • Forfait hospitalier ;
  • Dépassements d’honoraires.

S’orienter vers des mutuelles, sociétés d’assurance ou institutions de prévoyance qui proposent une formule pas chère ne doit pas se traduire par des dépenses de santé peu ou mal remboursées !

Le remboursement à 100 % BR : attention aux dépassements d’honoraires !

Une complémentaire santé 100% BR / BRSS tient compte de la base de remboursement de la Sécurité sociale, qui correspond en réalité aux tarifs conventionnels. Elle ne couvre pas les dépassements d’honoraires !

Les médecins conventionnés de secteur 2 peuvent pratiquer des honoraires libres, avec « tact et mesure ». Les spécialistes privilégient plus souvent le secteur 2 que les généralistes.

Prenons l’exemple d’une consultation chez un ophtalmologue facturée 50 €, pour un tarif conventionnel de 23 € :

  • Part régime obligatoire : (70% x 23 €) - 1 € (participation forfaitaire) = 15,10 €
  • Par régime complémentaire (ticket modérateur) : 30 % x 23 € = 6,90 €
  • Reste à charge pour l’assuré : 50 € - (15,10 € + 6,90 €) = 28 €

Pour une prise en charge des dépassements d’honoraires, vous devez choisir une complémentaire santé pas chère qui propose une garantie avec un pourcentage supérieur à 100 %.

Un contrat à 200 % BR va par exemple rembourser le ticket modérateur et d’éventuels dépassements d’honoraires dans la limite de 200 % du tarif conventionnel. Votre consultation chez un spécialiste de secteur 2 sera intégralement prise en charge (hors participation forfaitaire d’un euro) jusqu’à deux fois le tarif conventionnel : par exemple, 46 € pour une consultation dont le tarif conventionnel est fixé à 23 €.

La prise en charge du forfait hospitalier

Les frais d’hospitalisations sont pris en charge à 80 % par l’Assurance Maladie obligatoire. Mais l’assuré doit s’acquitter d’un forfait hospitalier, qui est une participation financière aux frais d’hébergement. Ce forfait est fixé depuis 2018 à :

  • 20 € par jour en Hôpital ou en clinique ;
  • 15 € par jour en service psychiatrique d'un établissement de santé.

Le forfait hospitalier n’est pas couvert par l’Assurance Maladie obligatoire. Vous pouvez privilégier un contrat pas cher qui inclut le remboursement de ce forfait sans franchise et sans limitation de délai, pour éviter les mauvaises surprises en cas d’hospitalisation.

Complémentaire santé pas chère et contrat responsable

Les contrats les moins chers ont longtemps été moins protecteurs pour le remboursement des lunettes de vue, les soins dentaires et les équipements auditifs. La réforme 100% Santé permet de bénéficier d’un remboursement de vos lunettes, soins dentaires et appareils auditifs sans aucun reste à charge, même en optant pour une formule pas chère.

Le remboursement intégral avec le 100% Santé

Depuis le 1er janvier 2021, les Français peuvent bénéficier d’un remboursement sans reste en charge en optique, dentaire, et audiologie grâce à la réforme 100% Santé.

Les professionnels de santé et paramédicaux doivent proposer un large choix de soins et d’équipements intégralement remboursés par l’Assurance Maladie obligatoire et la complémentaire santé. Ces équipements répondent à des spécifications techniques équivalentes aux équipements commercialisés à des tarifs libres. Par exemple, un opticien doit offrir un panier 100 % Santé optique composé de 17 modèles de montures pour adultes, de 10 modèles de montures pour enfants, disponibles chacun en deux coloris, de verres amincis, traités antireflet et anti-rayure. Il peut proposer à côté de ce panier des montures et des verres correcteurs à des tarifs libres.

Les opticiens, les dentistes et les audioprothésistes sont tenus de proposer à leurs patients ou clients, dans chaque devis d’un équipement proposé à un prix libre, au moins un équipement équivalent entrant dans le panier 100 % Santé. L’assuré peut ainsi choisir à chaque fois que cela est possible un équipement de qualité, intégralement remboursé.

Une complémentaire santé pas chère et 100% Santé : le contrat responsable

Les contrats responsables doivent respecter un cahier des charges particulièrement rigoureux, avec au minimum :

  • Un ticket modérateur intégralement remboursé (= 100% BR) ;
  • Un forfait hospitalier intégralement pris en charge, sans limites de durée;
  • Des lunettes (montures et verres) intégralement remboursées (100% Santé) ;
  • Des soins dentaires intégralement remboursés (100% Santé) ;
  • Des appareils auditifs intégralement remboursés (100% Santé) ;
  • Une pratique du tiers payant (surtout utile en pharmacie, à l’hôpital, ou en centre d’analyses biologiques et d’imagerie médicale) ;

La prise en charge des dépassements d’honoraires est plafonnée, sauf si vous consultez des médecins du secteur 2 qui ont adhéré à l’Optam (Option pratique tarifaire maîtrisée) : dans ce cas, les dépassements d’honoraires peuvent être pris intégralement en charge (dans la limite des garanties du contrat).

Le contrat responsable peut être une réponse intéressante à la recherche d’une complémentaire santé à un tarif abordable. Vous pouvez souscrire un contrat responsable pas cher auprès d’une mutuelle, d’une société d’assurance ou d’une institution de prévoyance.

Faites des économies avec AÉSIO Mutuelle !

De nombreux autres critères doivent être pris en compte. Votre profil et vos dépenses de santé vont par exemple impacter votre décision finale. Un senior a tout intérêt à s’orienter vers une offre avec des garanties renforcées, par exemple. D’éventuels délais de carence et plafonds peuvent s’appliquer : vous devez être attentif aux conditions générales ! Comparez les propositions des mutuelles, des sociétés d’assurance et des institutions de prévoyance pour choisir la meilleure offre.

Vous êtes à la recherche d’un contrat pas cher, responsable ou non responsable ? AÉSIO Mutuelle propose des solutions adaptées aux particuliers (jeunes, étudiants, salariés dispensés d’une couverture collective obligatoire, fonctionnaires, inactifs, retraités, seniors, famille, etc.), aux chefs d’entreprises et aux travailleurs non salariés. Contactez votre conseillère ou conseiller pour une étude personnalisée et un devis en ligne gratuit et sans engagement.

Partager la page

Nos fiches conseils

Voir plus de fiches conseils