Quel remboursement pour une consultation chez un podologue ?

Le podologue ou pédicure- podologue est un professionnel de santé à part entière. À ce titre les soins qu’il dispense peuvent être remboursés par l’Assurance Maladie Obligatoire sous conditions. Cependant, si vous devez avoir des semelles orthopédiques par exemple, mieux vaut bénéficier d’une complémentaire santé adaptée car les montants peuvent grimper très vite.

Quand consulter un pédicure-podologue ?

Le pédicure-podologue soigne les affections externes du pied, qui relèvent de la pédicurie, mais étudie et traite aussi les pathologies du pied. Vous pouvez le consulter en cas de simple inconfort dû à un cor ou un ongle incarné, mais il peut aussi vous prescrire des orthèses plantaires ou semelles orthopédiques pour corriger votre posture. Il suit également les affections provoquées par les maladies métaboliques chroniques comme le diabète.

La majorité des podologues exercent en libéral. Pour établir le diagnostic, le podologue effectue un examen clinique du pied, de la posture et de la locomotion du patient. Puis il doit lui soumettre un devis dans lequel il détaille les appareillages éventuellement nécessaires. Il a la possibilité de prescrire directement des traitements externes comme des crèmes, et de traiter mécaniquement les problèmes liés à l’épiderme du pied. Il effectue aussi les moulages nécessaires à la fabrication des orthèses.

Le podologue reçoit aussi bien des enfants en croissance que des sportifs adeptes du running qui ont besoin de semelles adaptées, ou des personnes en situation de handicap. Les personnes âgées représentent aussi une grosse partie de sa patientèle, que ce soit pour les soins du pied que pour les appareillages. Certains sont plus spécialisés dans la prise en charge des patients diabétiques.

Quelle prise en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire ?

Vous devez avoir une prescription médicale pour être remboursé(e). Une fois muni(e) de l’ordonnance de votre médecin traitant, nous vous recommandons de privilégier un podologue conventionné pour être pris(e) en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire.

  • Si le podologue est conventionné secteur 1, le tarif de sa consultation correspond au tarif conventionnel qui sert de base de remboursement (BR). Ce tarif est fixé à 27 euros et le taux de remboursement s’élève à 60%, pour un ticket modérateur de 10,80 euros à votre charge. Votre complémentaire santé interviendra alors et prendra en charge ce montant, moins 1 euro de participation forfaitaire.
  • Si le podologue est conventionné en secteur 2, le reste à charge comprend le ticket modérateur et les éventuels dépassements d’honoraires. Votre complémentaire santé peut rembourser tout ou partie de ces derniers.

Sachez que les soins de confort relatifs à l’hygiène du pied ne sont pas pris en charge.

Pour les semelles orthopédiques sur prescription médicale, l’Assurance Maladie Obligatoire les rembourse sur la base des tarifs conventionnels, après acceptation du devis détaillé du podologue. Ces remboursements sont généralement relativement faibles, il vous faudra alors choisir une complémentaire santé adaptée à vos besoins.

Si vous êtes atteint(e) de diabète faisant l’objet d’une gradation 2 ou 3, les lésions du pied font l’objet de plusieurs séances chaque année chez un podologue conventionné spécialisé dans ce type de soins. Vous serez alors remboursé à hauteur de 4 à 6 séances annuelles suivant la gradation de la maladie sur la base du tarif responsable de 27 euros.

Quels remboursements par votre complémentaire santé ?

Mutuelle ou complémentaire santé, quelle différence ?

On confond souvent les deux termes, mais il s’agit d’un raccourci. En effet, les mutuelles au sens strict désignent des organismes à but non lucratif qui ont largement contribué à l’émergence et à la popularisation des complémentaires santé. Les contrats d’assurance santé actuels peuvent être prescrits par d’autres organismes assureurs que des sociétés mutualistes.

Pour les patients diabétiques qui ont besoin d’être suivis régulièrement par un podologue, il importe de choisir une complémentaire santé qui vous permettra de ne pas être limité(e) dans le nombre de séances autorisées par l’Assurance Maladie Obligatoire, et qui vous remboursera les dépassements d’honoraires éventuels.

Avec une complémentaire offrant une garantie à 200 % du tarif conventionnel, vous pourrez ainsi être couvert(e) jusqu’à 27x 200 %, soit 54 euros : vous serez intégralement remboursé(e) jusqu’à ce montant pour une consultation chez un praticien de secteur 2.

Les complémentaires santé proposent différentes formules qui garantissent les frais réels et qui, parfois, proposent des forfaits prenant en charge les actes thérapeutiques, mais aussi certains soins de pédicure à raison de plusieurs séances par an.

Les semelles orthopédiques peuvent-elles être remboursées ?

Si vous détenez une ordonnance de votre médecin et après acceptation du devis, l’Assurance Maladie Obligatoire rembourse une paire de semelles par an pour un adulte, deux paires pour un enfant.

Le tarif pris en compte est de 14,02 euros par semelle en dessous du 37, de 14,43 euros par semelle au-dessus de cette pointure. Sachant que le prix moyen de ces semelles est de 125 euros l’unité et peut atteindre parfois 300 euros, il est vivement conseillé de souscrire une complémentaire santé.

Choisissez AÉSIO mutuelle pour votre complémentaire santé !

AESIO mutuelle vous propose plusieurs formules intégrant des prises en charge forfaitaires de vos séances chez le podologue. Quels que soient votre profil et vos attentes, vous trouverez une protection santé adaptée.

Nous vous proposons aussi plusieurs solutions de prévoyance pour prendre soin de votre famille, avec des contrats couvrant de nombreux risques. Vous recherchez le meilleur contrat de complémentaire santé (mutuelle) ? Vous désirez souscrire une assurance prévoyance ? Une conseillère ou un conseiller vous accompagne par téléphone au 01 86 65 28 82.

Partager la page

Nos fiches conseils

Voir plus de fiches conseils