Séniors : pourquoi et comment prendre soin de sa dentition ?

L’âge a un impact sur la santé bucco-dentaire. Dans une population qui vieillit, au sein d’une société où les séniors occupent une place de plus en plus importante, prendre soin de sa dentition est essentiel. Quels sont les risques ? Comment les prévenir ?

Les pathologies dentaires liées à l’âge

Chez les plus de 60 ans, la fragilisation de l’émail des dents augmente le risque de fêlures et de caries. Celle des tissus parodontaux est responsable de gingivites plus fréquentes. Après 60 ans, on se blesse plus facilement pendant la mastication et on cicatrise moins vite. La baisse de sécrétion salivaire empêche également le nettoyage naturel de la cavité buccale. Le port d’une prothèse dentaire et certains traitements (contre le diabète et l’ostéoporose par exemple) accentuent ces fragilités. Chez les plus fragiles, les douleurs articulaires (qui empêchent de se laver correctement les dents) sont également un facteur de risque.

Des inflammations chroniques de la gencive liées aux plaques dentaires peuvent provoquer une maladie parodontale, allant jusqu’au déchaussement des dents. Par ailleurs, certaines infections dentaires peuvent avoir des répercussions bien plus graves sur la santé. Une infection mal soignée au niveau bucco-dentaire peut conduire à certaines pathologies cardiaques comme une endocardite infectieuse. Ces cas sont heureusement rarissimes, mais peuvent entraîner le pronostic vital du patient.

Séniors : prévenez ou atténuez vos problèmes dentaires

Si l’âge est un facteur aggravant, ces problèmes dentaires ne sont pas pour autant une fatalité. Un sénior peut prendre soin de sa dentition et conserver des dents saines tout au long de sa vie, à condition d’adopter les bons réflexes.

1. Soignez le brossage

Comme à tout âge, il est recommandé de se laver les dents au moins deux fois par jour, après les repas. Pour lutter contre la plaque dentaire, préférez le fil dentaire à des bains de bouche trop fréquents qui peuvent irriter vos muqueuses. Vous pouvez procéder à un brossage de la gencive vers la dent si vous êtes sujet à un déchaussement potentiel des dents.

Pour éviter les lésions, utilisez une brosse souple. Une brosse à dents électrique vous garantira un brossage uniforme, surtout si vous avez des douleurs articulaires. Pensez aussi à remplacer régulièrement votre brosse à dents, idéalement tous les 3 à 4 mois.

2. N’oubliez pas le fluor

Le fluor a la propriété de s'intégrer à l'émail de vos dents, afin de les protéger contre les attaques acides des bactéries responsables des caries. En tant que sénior, vous pouvez veiller à choisir un dentifrice fluoré pour prendre soin de votre dentition.

3. Arrêtez de fumer

Les problèmes de gencives sont plus fréquents chez les fumeurs. D’un côté, le tabagisme favorise la création de la plaque dentaire. De l’autre, la mauvaise oxygénation du sang perturbe la cicatrisation.

Arrêter de fumer, même lorsqu’on est sénior, a un impact bénéfique qui dépasse largement votre dentition. En effet l’abandon du tabac réduit le taux de mortalité et de morbidité, et permet de gagner en autonomie et en qualité de vie. Les résultats sont probants, même après avoir fumé pendant plus de 30 ans.

4. Misez sur l’alimentation

Votre alimentation peut être la meilleure alliée de votre dentition. Les produits laitiers apporteront ainsi à vos dents et vos gencives le calcium et une (petite) partie de la vitamine D dont elles ont besoin pour se renforcer. Vous pouvez les remplacer par des amandes, du brocoli, des noix du Brésil ou encore des haricots secs si vous ne consommez pas de lait. De leur côté, les aliments riches en fibres comme les fruits et les légumes stimulent la production de salive. C’est elle qui évacue les acides et les enzymes qui agressent vos dents. Vous pouvez aussi faire le plein de vitamine D en prenant le soleil : une exposition de 10 à 15 minutes, deux à trois fois par semaine, suffit.

5. Protégez votre prothèse

Si, comme plus de la moitié des Français de plus de 65 ans, vous portez une prothèse dentaire amovible, veillez à la nettoyer quotidiennement. Il est recommandé de la retirer 4 heures par jour, de la brosser soigneusement et de la laisser tremper une heure dans un produit antibactérien pour éviter les candidoses.

Être bien remboursé pour ses soins dentaires

Il est également conseillé de faire contrôler régulièrement votre dentition par un dentiste. À partir de 60 ans, une visite tous les 6 mois (avec détartrage) est recommandée. Ce professionnel pourra ainsi prévenir et traiter d’éventuelles pathologies, avant qu’elles ne s’aggravent.  Mais la crainte d’un reste à charge conséquent après remboursement par l’Assurance Maladie obligatoire et la complémentaire santé peut décourager certains patients. Pourtant, des solutions existent pour aider les séniors à soigner leur dentition sans reste à charge.

Consultations : un remboursement possible sans reste à charge

La consultation chez votre dentiste ou votre médecin stomatologue est remboursée à 70% par l’Assurance Maladie obligatoire. Ce taux de remboursement s’applique aussi pour les principaux soins : détartrage, traitement d'une carie, dévitalisation d’une dent. Si vous avez souscrit une couverture complémentaire santé qui prend en charge l’intégralité du ticket modérateur, votre consultation serez remboursée intégralement sur la base du tarif de la Sécurité sociale (à l’exception de la participation forfaitaire d’un euro).

Pour éviter d’éventuels dépassements d’honoraires, vous pouvez simplement vous assurer au moment de prendre rendez-vous :

  • Que le dentiste ne dispose pas d'un droit permanent à dépassement (DP) ;
  • Que le médecin stomatologue est conventionné en secteur 1.

 

Des soins proposés et potentiellement non remboursés

Votre dentiste vous propose un soin ? Demandez-lui toujours si celui-ci est remboursé par l’Assurance Maladie obligatoire, et à quel taux, avant d’accepter. Un soin dentaire remboursé à 70% par l’Assurance Maladie obligatoire est le plus souvent couvert par votre complémentaire santé.

Prothèses : un remboursement intégral avec le 100% Santé

La réforme 100% Santé permet aujourd’hui un remboursement sans reste à charge sur des paniers de soins et d’équipements en optique, audiologie et dentaire.

Vous pouvez bénéficier d’un remboursement intégral pour vos :

  • couronnes céramo-métalliques et vos couronnes céramiques monobloc (zircone et hors zircone) pour les dents visibles ;
  • vos couronnes métalliques pour toutes les dents ;
  • vos bridges céramo-métalliques ( remplacement d’une incisive) ;
  • vos bridges entièrement métalliques pour toutes les dents;
  • vos dentiers en résine (prothèses amovibles) pour tout ou partie des dents ;
  • vos réparations ou vos changements d’éléments des dentiers

Dans son devis, le dentiste doit indiquer les actes réalisables sans reste à charge (panier « 100 % Santé »).

Pour bénéficier du 100% Santé, vous pouvez souscrire un contrat responsable auprès de l’organisme assureur de votre choix (société d’assurance, mutuelle ou institution de prévoyance). Votre contrat non responsable peut aussi proposer des garanties suffisantes pour couvrir vos prothèses dentaires, les prix des soins et prestations disponibles en 100% santé étant plafonnés.

Un remboursement intégral avec la complémentaire santé solidaire

La complémentaire santé solidaire est un dispositif d’aide destiné aux personnes qui disposent de ressources limitées. En fonction de vos revenus, elle est gratuite, ou accessible pour moins d’un euro par jour et par personne. Elle permet un remboursement intégral de vos consultations (pas de dépassement d’honoraires) et de vos prothèses dentaires (100% Santé).

Vous pouvez vous rapprocher de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie pour faire le point sur votre droit à la complémentaire santé solidaire.

Séniors, changez de complémentaire santé !

Vous n’êtes pas satisfait par les garanties de votre complémentaire santé actuelle ? Changez d’organisme assureur, et orientez-vous vers un contrat responsable ou une formule offrant un plus haut niveau de protection. AÉSIO Mutuelle accompagne les séniors avec des solutions de complémentaire santé et d’assurance prévoyance adaptées à leurs besoins : prenez contact avec une conseillère ou un conseiller pour faire le point sur votre situation.

Partager la page

Nos fiches conseils

Voir plus de fiches conseils