Maternité : quels remboursements pour vos soins ?

Vous avez un projet d’enfant et voulez programmer une grossesse sereine ? La maternité est un moment clef de la vie qui demande à être bien préparé. Pour cela il vous faudra un suivi médical complet qui associe de nombreux soins, examens, fournitures et dispositifs médicaux (échographies, ceintures de grossesse, rééducation post accouchement… etc.).

La maternité est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire, mais on distinguera les soins obligatoires des soins facultatifs qui donneront lieu à un reste à charge pour la patiente (appelé ticket modérateur pour les soins remboursés par l’AMO).

Une fois la déclaration de grossesse effectuée par votre médecin, tous vos frais médicaux sont remboursés à 100 % du premier jour du au 12ème jour après l’accouchement. C’est l’assurance maternité. Elle vous dispense d’avance de frais ou tiers-payant pendant toute cette période.

Cependant une complémentaire santé peut vous permettre d’accéder à plus de confort et à un meilleur suivi, qu’il s’agisse de votre grossesse, de votre accouchement ou de ses suites postnatales.

Quels soins et actes médicaux sont associés à la maternité ?

L ’Assurance Maladie Obligatoire associe à la maternité plusieurs actes médicaux qui sont entièrement pris en charge. Ces actes concernent aussi bien la préparation à l’accouchement que l’accouchement en lui-même ainsi que ses suites. À noter que les examens obligatoires ainsi que la préparation à l’accouchement peuvent être assurés par le médecin obstétricien ou par une sage-femme.

Gynécologue-obstétricien ou sage-femme, quelle différence ?

Contrairement au gynécologue-obstétricien qui est un médecin spécialiste, la sage-femme exerce une profession médicale règlementée. Elle peut être conventionnée et remboursée par les systèmes obligatoire et complémentaire pour certains actes. Ses compétences sont larges, elles recoupent celles du médecin et vont du suivi de grossesse et de l’accouchement proprement dit à la rééducation, mais aussi de la vaccination à l’aide médicale à la procréation. Plus spécifiquement, elle pourra aussi vous assister si vous faites le choix d’un accouchement à domicile.  La prise en charge des grossesses pathologiques et à risque est cependant réservée au gynécologue.

Quelle prise en charge pour les examens et actes prénataux ? Quel remboursement après l’accouchement ?

 Avant l’accouchement, la patiente est exonérée de frais pour :

  • 7 examens obligatoires ;
  • Une échographie par trimestre, la première étant remboursée à 70% ;
  • Le caryotype fœtal ou l’amniocentèse si la patiente est à risque ;
  • Les examens de dépistage et dosage de la glycémie ;
  • 8 séances de préparation à l’accouchement ;
  • Un examen bucco-dentaire.

À noter que les examens obligatoires ainsi que la préparation à l’accouchement peuvent être assurés par un médecin gynécologue ou par une sage-femme.

Certains actes médicaux et certains équipements sont remboursés partiellement, le ticket modérateur étant alors couvert par votre complémentaire santé. C’est par exemple le cas, sauf exception, pour une ceinture de grossesse.

Quel remboursement pour l’accouchement ?

L’Assurance Maladie Obligatoire prend en charge :

  • Les honoraires d’accouchement dans la limite du tarif conventionnel ;
  • La péridurale si vous la demandez ou si elle se révèle nécessaire ;
  • Les frais de séjour à l’hôpital ou la clinique si ceux-ci sont conventionnés, dans la limite de 12 jours, mais pas les frais liés au confort de la patiente. Si vous souhaitez améliorer vos conditions d’accouchement et limiter votre reste à charge, il vous faudra souscrire une complémentaire santé ;
  • Les frais de transport à la maternité sur prescription médicale.

Quel remboursement après l’accouchement ?

Après l’accouchement, sont pris en charge intégralement l’examen postnatal ainsi que les séances de rééducation du périnée prescrites par votre médecin ou votre sage-femme, si ceux-ci sont conventionnés.

Quels remboursements par votre complémentaire santé ?

Votre complémentaire santé peut vous aider à appréhender sereinement l’arrivée d’un enfant en prenant en charge les soins non obligatoires avec ticket modérateur, comme les deux premières échographies. Elle viendra alors compléter la prise en charge de l’Assurance Maladie Obligatoire.

Prenons l’exemple de la seconde échographie. La base de remboursement prise en compte par l’Assurance Maladie Obligatoire s'élève à 81,92 euros, auquel s’applique un taux de 70%. Le reste à charge pour l’assurée sera alors de 81,92 x 70% soit 57,34 euros. Avec une complémentaire maternité protectrice, vous n’aurez rien à payer, et vous n’aurez pas à faire d’avance de frais.

Plus généralement, la complémentaire santé viendra rembourser les éventuels dépassements d’honoraires de votre médecin ou sage-femme. On fera alors attention à choisir un taux de garantie suffisant pour faire face aux dépenses liées à la maternité, surtout si vous choisissez des professionnels aux honoraires libres.  Un taux de 100 % du tarif conventionnel ou base de remboursement de la Sécurité Sociale (BR / BRSS) ne couvre par exemple pas les dépassements d’honoraires.

Si vous voulez plus de confort lors de votre séjour à la maternité, la plupart des complémentaires santé proposent des forfaits chambre individuelle et versent également une prime de naissance.

Autres exemples de service offerts par certaines complémentaires : la consultation médicale à distance, qui peut être très pratique en cas de grossesse.

Enfin l’Assistance peut vous aider à faire face au quotidien de la famille lors de votre séjour à la maternité, en vous proposant une aide à domicile, la garde de vos enfants ou encore des facilités pour faire venir un proche pour la naissance.

Comment bien choisir sa complémentaire santé en cas de maternité ?

Vous faites face à une grossesse pathologique ou multiple qui engendre des frais médicaux ? Votre enfant est prématuré et vous avez besoin de passer plus de temps à la maternité ? Vous avez simplement envie de plus de confort dans ce moment primordial de la vie ? 

Le niveau de garanties proposé par la complémentaire santé est un critère déterminant, mais d’autres éléments peuvent être importants pour choisir une complémentaire santé adaptée à la maternité.

AÉSIO mutuelle propose par exemple à ses adhérentes et à ses adhérents un accès à la plateforme de téléconsultation MédecinDirect. Vous pouvez obtenir un avis ou un diagnostic médical auprès d’un médecin, et obtenir si c’est nécessaire une ordonnance électronique.

Les prestations de confort et d’assistance se révèlent tout aussi importantes. Une chambre particulière permet par exemple de vivre plus sereinement son séjour en maternité, tandis qu’une prime de naissance apporte une aide financière bienvenue. AÉSIO mpropose 12 mois offerts pour l’arrivée d’un nouveau-né dans votre famille.

Futurs parents, confiez votre protection santé à AÉSIO mutuelle !

À l’arrivée d’un enfant, vous présentez de nouveaux besoins en termes de garanties santé. AESIO mutuelle vous permet d’être plus sereine grâce à des solutions adaptées. Chambre individuelle avec lit d’accompagnement, taux de remboursement élevé des honoraires du médecin accoucheur, aides à la vie de la famille pendant cette période, nos formules adaptées à la maternité vous permettent de vivre cette aventure en toute confiance.

AÉSIO mutuelle a aussi développé toute une gamme de solutions de prévoyance, avec des contrats qui vous apportent une protection contre de nombreux risques, pour que vous preniez soin de toute la famille. Vous vous posez des questions sur nos solutions en complémentaire santé (mutuelle) ? Vous souhaitez souscrire une assurance prévoyance ? Une conseillère ou un conseiller vous répond et vous conseille par téléphone au 01 86 65 28 82.

Partager la page

Nos fiches conseils

Voir plus de fiches conseils