Simulation en ligne d’assurance de prêt immobilier

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Dans les faits, elle est presque systématiquement exigée par les banques et les organismes financiers, et sa souscription conditionne presque toujours l’octroi d’un prêt. Son rôle est essentiel : elle prendra le relais en payant tout ou partie de vos mensualités si un accident de la vie (perte d’emploi, maladie, accident…) vous prive temporairement ou définitivement de votre capacité de remboursement.

Assurance de groupe ou délégation d’assurance : à vous de choisir !

Lors de la souscription de votre emprunt, votre organisme de crédit vous propose une assurance dite « de groupe » ou « à risques mutualisés ». Mais vous avez la possibilité d’opter pour la « délégation d’assurance », en souscrivant un contrat auprès d’un autre assureur pour bénéficier d’un tarif plus ajusté à votre profil et d »une couverture répondant à vos réels besoins de garanties. La loi vous permet de changer d’assurance emprunteur :

  • Avant la signature de l’offre de prêt ;
  • À n’importe quel moment la première année ;
  • À chaque date anniversaire du contrat après la première année.

Vous pouvez ainsi comparer l’assurance emprunteur de votre banque ou de votre établissement financier avec les propositions d’autres organismes assureurs. Demandez une simulation pour obtenir une proposition chiffrée exhaustive, faire une comparaison entre les différentes offres et faire votre choix en toute transparence.

Simulation d’assurance emprunteur et équivalence des garanties

Vous pouvez facilement réaliser une simulation d’assurance en ligne en quelques minutes, grâce aux outils proposés par de nombreux assureurs et comparateurs d’assurances. Après avoir renseigné le montant de votre prêt et sa durée, vous devez donner quelques informations concernant votre identité et votre projet (âge, profession, hygiène de vie, type d’achat…). Vous devez aussi indiquer les garanties que vous souhaitez souscrire : Décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA), Incapacité Temporaire Totale, Invalidité Permanente et Totale, Invalidité Permanente Partielle et Perte d’emploi, etc. Vous pouvez ainsi obtenir une proposition de tarif, et la comparer avec votre assurance emprunteur actuelle.

Ce type de simulateur ne vous communique toutefois qu’un tarif indicatif. En effet, la loi permet de choisir sa propre assurance emprunteur à condition de respecter le principe d’équivalence des garanties : les garanties, les modes et les montants de couverture proposés doivent au minimum être équivalents aux conditions fixées par votre banque ou votre organisme assureur. Tous les critères à respecter sont listés dans la fiche personnalisée, un document qui vous est remis avec l’offre de prêt.

Une simulation avec une conseillère ou un conseiller, qui reprend l’ensemble des éléments mentionnés dans la fiche personnalisée, permet d’obtenir une proposition définitive et recevable avec certitude par votre organisme prêteur.

Comparaison d’assurances de prêt : attention aux restrictions

En matière d’assurance emprunteur, le prix ne fait pas tout ! Certains critères et exclusions peuvent faire baisser ou augmenter le niveau de protection de votre contrat. Pensez donc à vérifier :

  • Le délai de franchise ;
  • Le délai de carence ;
  • L’âge maximal d’assurance ;
  • Les exclusions et limitations éventuelles ;
  • Les plafonds de prise en charge ;
  • La quotité (part) de l’emprunt garanti.

Parfois, une proposition à un tarif équivalent ou légèrement supérieur à votre assurance emprunteur actuelle peut être plus intéressante qu’une autre simulation proposant un prix plus attractif, car elle propose une meilleure couverture et des conditions d’indemnisations plus favorables.

Différences entre délais de franchise et de carence

Le délai de franchise débute à la déclaration d’un sinistre. L’assuré bénéficie de la garantie, mais peut prétendre à une indemnisation qu’une fois le délai de franchise terminé.

Le délai de carence débute le plus souvent à la signature du contrat, et correspond à une période durant laquelle une garantie ne s’applique pas encore. Si un sinistre survient pendant ce délai, l’assuré ne sera tout simplement pas couvert.

Partager la page

Nos fiches conseils

Voir plus de fiches conseils