Le remboursement des aides et appareils auditifs

Équipements indispensables pour de nombreuses Françaises et de nombreux Français souffrant de problèmes d’audition, les appareils auditifs se révèlent aussi particulièrement coûteux. Découvrez les modalités de couverture et de remboursement de vos aides auditives par l’Assurance Maladie Obligatoire et par votre complémentaire santé.

Comment obtenir une prescription pour un appareil auditif ?

Pour être remboursé, un appareil auditif doit faire l’objet d’une prescription médicale émise par un médecin oto-rhino-laryngologiste, ou éventuellement par un médecin généraliste qui a suivi un parcours de développement professionnel continu (DPC) en « Otologie médicale ».

La consultation donnant lieu à une prescription est généralement remboursée à hauteur de 70% (moins un euro de participation forfaitaire) par l’Assurance Maladie Obligatoire. Le reste à charge, appelé ticket modérateur, peut être couvert par votre complémentaire santé, appelée familièrement mutuelle. L’oto-rhino-laryngologue, ou ORL, est par ailleurs un médecin spécialiste qui peut exercer en secteur 2, et pratiquer alors des dépassements d’honoraires.

Des examens spécifiques sont parfois pratiqués pour mieux comprendre les causes et les implications d’une déficience auditive. Ils sont eux aussi généralement remboursés à hauteur de 70% par le système obligatoire, le reste à charge étant éventuellement couvert par une complémentaire santé.

Comment obtenir le remboursement de son appareil auditif ?

L’audioprothésiste doit respecter un processus mis en place par l’Assurance Maladie Obligatoire. Il est ainsi tenu de vous remettre un devis normalisé. Le prix de l’appareil et des prestations d’adaptation doit être précisé, ainsi que les informations suivantes : la marque, le modèle, la référence commerciale et la classe de l’appareil proposé, la durée de la garantie, le montant de tous les accessoires indispensables ou facultatifs à son bon fonctionnement. Les prestations d’adaptation doivent aussi être détaillées, ainsi que le prix total à payer et le type de prise en charge proposé par le système obligatoire.

Le devis est transmis à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Le montant du remboursement dépend ensuite de la classe de l’appareil auditif : classe 1 (100% Santé) ou classe 2.

Quel remboursement pour un appareil auditif du panier 100 % Santé ?

Les appareils auditifs de la classe 1 font partie du panier 100% Santé. Leur prix est plafonné à 950 €, et ils sont remboursés intégralement par l’Assurance Maladie Obligatoire et votre complémentaire santé, si vous avez souscrit un contrat responsable. Vous trouverez dans ce panier des modèles avec contours d’oreille, intra-auriculaires, et écouteurs déportés, qui répondent à un cahier des charges strict : 12 canaux de réglage ou système équivalent, 3 options au moins parmi un large choix de fonctionnalités, des prestations de suivi deux fois par an minimum, une garantie de 4 ans.

AÉSIO mpropose dans son offre destinée aux particuliers cinq niveaux de garanties comprenant le 100 % Santé, pour un remboursement intégral de votre appareil auditif dans le cadre du dispositif 100 % Santé.

Quel remboursement pour une aide auditive hors 100 % Santé ?

Les aides auditives de classe 2 comprennent des solutions personnalisées d’une gamme supérieure. Le niveau de prise en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire dépend essentiellement de votre âge. Vous êtes ainsi remboursé(e) à hauteur de 60%, sur la base de 400 € par oreille si vous avez plus de 20 ans, et sur la base de 1400 € par oreille si vous avez 20 ans ou moins. Les patients qui souffrent aussi de cécité peuvent prétendre à un remboursement de 60% sur la base de 1400 € par oreille, quel que soit leur âge.

Votre complémentaire santé peut couvrir tout ou partie du reste à charge.

Les piles des aides auditives sont-elles remboursées ?

Les piles nécessaires au fonctionnement de vos prothèses auditives sont remboursées dans la limite de 3 à 10 paquets de 6 piles par an et par appareil. Ce nombre est doublé si vous portez un appareillage bilatéral. La délivrance des piles ne nécessite pas de prescription médicale préalable.

Sauf cas particulier permettant une prise en charge totale, le taux de remboursement des piles par le système obligatoire est fixé à 60%.

Comment être mieux remboursé(e) sans changer de complémentaire santé ?

Vous ne pouvez pas ou vous ne souhaitez pas changer de complémentaire santé, et vous recherchez un meilleur remboursement pour vos aides auditives ? Vous pouvez souscrire une surcomplémentaire santé, dont le remboursement intervient après prise en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire et votre complémentaire santé.

En souscrivant une complémentaire santé chez vous pouvez obtenir jusqu’à 250 € de remboursement supplémentaire par oreille tous les 4 ans.

Pourquoi passer par un audioprothésiste membre d’un réseau de soins ?

Un réseau de soins vous permet de bénéficier de prestations de qualité, aux meilleurs tarifs, auprès d’une sélection de professionnels de santé : audioprothésistes, opticiens, chirurgiens-dentistes…

Les adhérents AÉSIO mutuelle peuvent bénéficier d’un accès privilégié à un réseau de soins : Carte Blanche pour les particuliers, et Kalixia pour les travailleurs non-salariés. Les partenaires membres de ces réseaux vous proposent de nombreux avantages.

Faisons le point ensemble sur votre protection santé !

Vous souhaitez souscrire une complémentaire santé qui vous apporte une excellente prise en charge pour vos aides auditives ? AÉSIO mutuelle vous propose plusieurs formules avec des garanties responsables, incluant la prise en charge des équipements 100 % santé, pour un remboursement intégral de votre prothèse auditive dans le cadre du dispositif 100% Santé. Les niveaux de garanties les plus élevées remboursent aussi tout ou partie du reste à charge pour vos appareils auditifs de classe 2.

Vous avez des questions ? Nos conseillères et nos conseillers sont disponibles en ligne et au 01 86 65 28 82. Vous pouvez obtenir votre devis gratuit en ligne et adhérer immédiatement.

Partager la page

Nos fiches conseils

Voir plus de fiches conseils