Couverture complémentaire santé entreprise

Création d’entreprise : assurances et protection sociale

Assurez-vous de ne rien oublier dans les nombreuses démarches à effectuer lors de la création de votre entreprise. Le choix de votre statut, notamment, peut avoir un impact considérable sur votre fiscalité et votre protection sociale. Des assurances adaptées peuvent aussi sécuriser votre projet et vous aider à faire face à certains aléas. AÉSIO Mutuelle attire votre attention sur certains points de vigilance.

Création d’entreprise : forme juridique, statut et protection sociale

Le choix de la forme juridique de votre entreprise et de votre statut de dirigeant aura un impact sur votre fiscalité et votre protection sociale.

Assimilé salarié ou travailleur non salarié : deux statuts de créateurs d’entreprise

Deux choix s’offrent à vous :

  • Statut d’assimilé salarié: régime général de la Sécurité sociale ;
  • Statut de travailleur non salarié (TNS) : régime général, avec en interlocuteur la Sécurité sociale des Indépendants.

La protection sociale des assimilés salariés est très proche de celle des salariés : la principale différence repose sur l’absence d’assurance chômage. Mais les cotisations sociales sont plus élevées et le formalisme est plus important: un bulletin de paie doit être émis, vous devez télétransmettre vos déclarations sociales, télédéclarer vos charges sociales, etc.

La protection sociale des travailleurs non salariés est aujourd’hui assurée aussi par le régime général, avec la disparition du RSI et la création de la Sécurité sociale des indépendants. Elle est légèrement moins performante que celle offerte aux assimilés salariés, avec notamment l’absence de reconnaissance des accidents du travail et des maladies professionnelles, et des pensions de retraite moins avantageuses. Les cotisations sociales, calculées sur le revenu professionnel, sont généralement moins élevées.

Une forme juridique qui impacte le statut

Lors de la création de votre entreprise, vous devez choisir votre forme juridique en fonction :

  • Du statut qui vous intéresse ;
  • De la fiscalité associée ;
  • Des évolutions de votre projet entrepreneurial.

En tant que créateur d’entreprise, vous pouvez pour chaque forme juridique adopter les statuts suivants :

Forme juridique

Statut : Assimilé salarié

Statut : Travailleur non salarié

EI
Entreprise Individuelle

 

X

EIRL
Entreprise Individuelle à responsabilité limitée

 

X

EURL
Entreprise Unipersonnelle à responsabilité limitée

X

X

SARL
Société anonyme à responsabilité limitée

X

X

SA, SAS et SASU
Société Anonyme, Société Anonyme Simplifiée
 Société Anonyme Simplifiée Unipersonnelle

X

 

SC, SCA
Société Civile, Société en Commandite par Actions

X

X

SCI
Société Civile Immobilière

X

X

SCOP
Société Coopérative Ouvrière de Production

X

 

SCP
Société Civile Professionnelle

X

X

SCS
Société en Commandite Simple.

X

X

SELARL
Société d'Exercice Libéral à Responsabilité Limitée

X

X

SELAFA et SELAS
Société d'Exercice Libéral à Forme Anonyme,
Société d'Exercice Libéral par Actions Simplifiée

X

X

SELCA
Société d'exercice libéral en commandite par actions

 

X

SNC
Société en nom collectif

 

X

Vous devrez respecter les conditions propres à chaque forme juridique et statut. Par exemple, dans une SARL, le gérant minoritaire ou égalitaire rémunéré est assimilé salarié, tandis que le gérant majoritaire adopte le statut de travailleur indépendant. Nous vous invitons à consulter à ce propos notre dossier sur la protection sociale du dirigeant pour obtenir plus d’informations.

Vous pouvez aussi vous rapprocher de votre conseillère ou conseiller AÉSIO Mutuelle. Partenaire de structures d’aide à la création (CCI, chambres des métiers, plateformes initiative ou club d’experts-comptables, nous vous conseillons et nous vous aidons à choisir la forme juridique et le statut qui vous permettront de réussir votre projet.

La micro-entreprise : un régime fiscal

La micro-entreprise a remplacé le statut d’auto-entrepreneur. Une micro-entreprise n’est pas une forme juridique, mais un régime fiscal que peut adopter un travailleur indépendant ou un chef d’entreprise individuelle. Vous pouvez consulter notre dossier dédié aux assurances pour un micro-entrepreneur.

Des assurances pour un créateur d’entreprise serein

La création d’entreprise est une aventure unique. Elle est d’autant plus belle quand vous êtes accompagné et protégé pour faire face à différents aléas. Découvrez les assurances indispensables pour créer et développer votre activité.

Une complémentaire santé pour vos frais médicaux

Vous ne ménagez pas vos efforts pour réussir votre création d’entreprise. Ne laissez pas des problèmes de santé mettre en péril votre projet !

Qu’il soit assimilé salarié ou travailleur indépendant, le dirigeant d’entreprise bénéficie d’un remboursement de ses dépenses médicales par l’Assurance Maladie obligatoire. Mais cette prise en charge demeure partielle, et vous devrez vous acquitter d’une partie conséquente de vos frais de santé : le ticket modérateur, le forfait hospitalier, les dépassements d’honoraires éventuels peuvent représenter plusieurs centaines ou plusieurs milliers d’euros.

En souscrivant une complémentaire santé, vous serez couvert pour la part de vos dépenses non remboursée par l’Assurance Maladie obligatoire. En fonction du niveau de couverture choisi, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge partielle ou intégrale de vos dépenses sur la base des tarifs conventionnels, ou opter pour des garanties encore plus protectrices avec un remboursement total ou partiel des dépassements d’honoraires éventuels. Certains contrats couvrent aussi des soins non pris en charge par le régime obligatoire : opération de la myopie, vaccins, médecines douces, etc.

Des prestations additionnelles peuvent aussi vous faciliter la vie au quotidien. Par exemple, le partenariat conclu par AÉSIO Mutuelle avec MédecinDirect permet de bénéficier d’un service de téléconsultation accessible tous les jours, à n’importe quelle heure ! Vous pourrez ainsi facilement obtenir un avis médical, sans avoir à vous déplacer chez votre médecin traitant.

Votre complémentaire santé avec AÉSIO Mutuelle

Une assurance pour sécuriser votre entreprise et vos revenus

En cas de coup dur (accident, arrêt maladie longue durée, invalidité), le régime de prévoyance de la Sécurité sociale apporte une couverture limitée. Cela se traduit par une perte de revenus pour votre entreprise et pour vous-même. Vous pouvez assurer votre sérénité, protéger vos proches et vos collaborateurs, en souscrivant des garanties de prévoyance complémentaires qui sécurisent vos revenus.

Vous pouvez ainsi bénéficier d’une indemnisation sous la forme d’un capital, d’une rente ou de prestations d’accompagnement pour pérenniser votre jeune activité et continuer votre projet entrepreneurial.

Une assurance prévoyant le versement d’un capital à vos proches en cas de décès permet aussi de les mettre à l’abri du besoin. Vous pouvez ainsi vous consacrer l’esprit serein à la création et au développement de votre activité.

Vos garanties prévoyance avec AÉSIO Mutuelle

Une assurance pour couvrir votre emprunt professionnel

Une création d’entreprise passe souvent par un financement externe. Vous devez souscrire un crédit auprès d’un établissement financier ? Vous pouvez sécuriser cet emprunt en souscrivant une assurance emprunteur. Un crédit professionnel doit en effet financer une opportunité de croissance, et non menacer votre équilibre financier !

Une maladie ou un accident vous empêche de rembourser votre prêt ? Votre organisme assureur s’acquitte du remboursement de vos mensualités. En cas de décès de l’emprunteur, l’assurance peut rembourser la totalité du capital restant dû.

Votre garantie de prêt professionnel avec AÉSIO Mutuelle

Un accompagnement dans les démarches administratives

Votre organisme assureur répond aussi présent pour vous conseiller et vous accompagner dans les nombreuses démarches et formalités administratives.

Vous pouvez vous faire accompagner par un expert de la protection sociale. Il décrypte pour vous  l’actualité sur le sujet, les anciens et les nouveaux dispositifs, et vous apporte des outils innovants, adaptés à votre entreprise pour optimiser sa gestion.

Contactez une conseillère ou un conseiller AÉSIO Mutuelle

Des assurances nécessaires au fonctionnement de votre entreprise

Créer une entreprise demande aussi la souscription d’assurances spécifiques, destinées à sécuriser votre projet ou simplement à vous mettre en conformité avec la législation en vigueur.

Une complémentaire santé obligatoire pour vos salariés

Vous recrutez un collaborateur ? Dès que votre entreprise compte un salarié, vous devrez vous conformer aux dispositions prises par la loi ANI. La couverture complémentaire santé collective et obligatoire doit respecter un panier de soins minimum et être financée à 50 % minimum par l’employeur. Les contrats responsables donnent droit à des avantages fiscaux. Vous pouvez l’instaurer par décision unilatérale de l’employeur, référendum d’entreprise, accord collectif ou convention collective.

Votre conseillère ou conseiller AÉSIO Mutuelle vous conseille sur le choix d’un contrat collectif adapté aux besoins et aux profils de vos salariés.

Votre complémentaire santé collective obligatoire avec AÉSIO Mutuelle

Une responsabilité civile professionnelle indispensable

Une assurance responsabilité civile n’est pas forcément obligatoire. Elle n’en demeure pas moins indispensable ! Elle va en effet couvrir tous les dommages corporels et matériels que votre activité pourrait occasionner à de tierces personnes.

Un client glisse dans votre magasin, se blesse grièvement ? Votre assurance responsabilité civile indemnisera le préjudice subi. Or, le préjudice lié à une invalidité permanente s’élève régulièrement à plusieurs dizaines ou plusieurs centaines de milliers d’euros.

Des assurances quelquefois obligatoires

Selon les secteurs d’activités, des assurances obligatoires peuvent être requises. C’est par exemple le cas dans le secteur du bâtiment, où une assurance décennale doit être souscrite par une entreprise. De même, un agent immobilier, profession réglementée, doit souscrire une assurance responsabilité civile obligatoire. Vous pouvez vous renseigner auprès des chambres de commerce et d'industrie (CCI) ou des chambres des métiers et de l'artisanat (CMA) pour connaître vos obligations légales en la matière. Si vous recrutez un salarié cadre, vous devrez par ailleurs le couvrir avec une prévoyance cadre obligatoire destinée à garantir le risque décès.

Faites le point avec votre conseillère ou votre conseiller AÉSIO Mutuelle sur les assurances obligatoires liées à votre activité.