Assurance auto

Choisir son assurance auto pour être bien assuré

Une assurance auto, ce sont des garanties qui couvrent votre véhicule, mais aussi des services, des options, une assistance… AÉSIO Mutuelle liste pour vous les points clés à vérifier selon votre profil, votre situation et votre usage de la voiture.

Quelle différence entre une assurance au tiers et tous risques ?

Une assurance auto au tiers couvre uniquement votre responsabilité civile. Les préjudices corporels ou matériels occasionnés à de tierces personnes sont pris en charge, mais pas ceux occasionnés à votre véhicule. En l’absence de responsable identifié, ou si vous êtes à l’origine du sinistre, vous ne bénéficiez d’aucune indemnisation.

Une assurance auto tous risques couvre aussi les dommages subis par votre véhicule en cas de sinistre qui engage votre responsabilité, ou en l’absence de responsable connu. Cette formule vous offre le niveau de protection le plus élevé en assurance auto.

Certaines formules au tiers prévoient des renforts de garantie pour couvrir des risques particuliers comme le bris de glace, le vol, l’incendie, les catastrophes naturelles ou technologiques…  En cas de sinistre qui met votre véhicule hors d’état de rouler, certains contrats prévoient aussi un capital pour compenser la perte de véhicule.

Quelle assurance choisir en fonction de votre véhicule ?

Le niveau de couverture se répercute sur le prix de vos cotisations. Le choix d’une formule au tiers, en responsabilité civile ou avec garanties additionnelles, ou d’une assurance tous risques, dépend essentiellement de la valeur de votre véhicule. Berline flambant neuve ou vieille citadine: vous n’avez bien sûr pas besoin de la même assurance.

Pour les voitures ayant déjà beaucoup de kilomètres au compteur, une assurance au tiers sera plus adaptée. Si votre véhicule est récent, mieux vaut souscrire une assurance tous risques qui couvrira les dommages subis, même si vous êtes responsable.

Qu’est-ce que l’assistance dépannage ?

La garantie « assistance dépannage » prend en charge le remorquage et le rapatriement du conducteur et de ses passagers en cas de panne ou de défaillance du véhicule. Une voiture de prêt peut être incluse dans l’offre.

De nombreuses assurances auto ne prennent pas en charge les frais de dépannage si votre véhicule tombe en panne à moins de 50 km de votre domicile. Vérifiez si la garantie 0 km est proposée par votre assureur, et à quelles conditions, car un remorquage peut vite s’avérer très onéreux !

Les objets personnels sont-ils assurés ?

La garantie « effets personnels » prévoit une indemnisation en cas de vol d’objets présents dans votre véhicule.

Parce qu’il suffit de quelques minutes de stationnement sans surveillance pour se faire voler son ordinateur, il est en effet confortable de bénéficier d’une assurance auto qui couvre aussi les effets personnels : bagages, appareils numériques, équipements de loisirs, etc. Nous vous conseillons de vérifier quels types de biens et objets sont couverts, et pour quels montants.

Quelles autres garanties sont souvent souscrites ?

Vous pouvez renforcer votre niveau de protection en souscrivant d’autres garanties, en options ou incluses au contrat.

La garantie corporelle du conducteur indemnise les préjudices corporels subis par le conducteur, en cas de sinistre où sa responsabilité est engagée, ou en l’absence de tiers impliqué. Elle vous couvre par exemple si vous êtes blessé durant un accident responsable, en cas de collision avec un obstacle ou en cas de sortie de route. Vous pouvez percevoir un capital ou une rente pour indemniser le préjudice subi.

La protection juridique permet d’être couvert en cas de litige concernant votre véhicule : vente ou achat d’un véhicule, litige avec un garagiste ou un concessionnaire, etc. Vous pouvez bénéficier d’un conseil et d’une prise en charge de vos frais de justice.

La garantie bris de glace couvre spécifiquement les dommages aux surfaces vitrées de votre voiture, en l’absence de responsable connu. Elle prend par exemple tout ou partie de la réparation ou du remplacement d’un pare-brise, après un impact.

De nombreuses autres options peuvent être proposées par votre assureur.

Le montant de la franchise est-il un critère de choix ?

La franchise est la somme qui demeure à votre charge après indemnisation par l’assurance. Elle varie généralement en fonction de la garantie. Par exemple, votre contrat d’assurance auto tous risques peut prévoir les franchises suivantes :

  • Catastrophes naturelles : 380 €,
  • Bris de glace (réparation) : aucune franchise,
  • Bris de glace (remplacement) : 50 €,
  • Vol ou incendie : 1000 €,
  • Accidents responsables : 400 €.

Quand vous comparez plusieurs formules, vous devez toujours mettre en balance l’économie réalisée avec le montant de la franchise. Il est par exemple intéressant d’économiser 200 € chaque année sur votre prime d’assurance, si cela se traduit par une franchise plus élevée de 200 € : vous réaliserez des économies si vous actionnez la garantie moins d’une fois par an !

Vous devez aussi être attentif à un éventuel plafond : il correspond au montant maximal de prise en charge par une garantie. 

À quoi correspondent les exclusions de garanties ?

Une exclusion est un risque non couvert par la garantie : vous ne toucherez aucune indemnisation si le sinistre se produit alors que vous remplissez les conditions d’une exclusion. Le prêt de votre véhicule à un ami peut faire l’objet d’une exclusion : vous ne serez pas indemnisé si un sinistre survient durant ce prêt. Un accident survenu alors que l’assuré est en grand excès de vitesse est aussi un cas d’exclusion très fréquent. Autre exemple : une garantie des effets personnels peut exclure certains types d’objets, comme les bijoux.

Par ailleurs, tracter une remorque qui excède un certain poids exige une garantie optionnelle. En l’absence de celle-ci, vous ne serez par exemple pas indemnisé(e) si vous tirez une caravane.

Doit-on assurer chaque conducteur potentiel ?

Des membres de votre famille sont susceptibles de conduire votre véhicule ? Déclarez-les en conducteurs secondaires afin qu’ils soient bien couverts en cas de sinistre, même vos enfants jeunes conducteurs qui prennent rarement le volant. Vous leur permettez ainsi de cumuler du bonus, et ils paieront moins cher leur première assurance en solo. Il vous arrive de prêter votre véhicule ? Attention, certaines assurances ne couvrent pas les conducteurs occasionnels.

Vous êtes le seul et unique conducteur ? Il est possible de souscrire une option « Conduite Exclusive ».

Doit-on choisir une assurance auto adaptée à ses usages ?

Selon vos trajets quotidiens, votre formule d’assurance ne sera pas la même.

Vous n’utilisez jamais votre véhicule pour vous rendre à votre bureau ? Vous pouvez souscrire une assurance pour les trajets privés uniquement. Si vous utilisez votre véhicule pour aller travailler, déclarez bien « Trajets privés et professionnels » à votre assureur, sans quoi vous ne seriez pas indemnisé(e) en cas de sinistre sur le chemin du travail. Et si vous utilisez votre véhicule pour exercer votre métier, indiquez « Usage professionnel » afin d’être couvert(e) dans tous vos déplacements.

Vous effectuez peu de kilomètres ? Vous pouvez vous orienter vers une formule kilométrique, aussi appelée «assurance petit rouleur », et bénéficier d’une réduction sur votre cotisation.

Le profil du conducteur joue-t-il sur les garanties ?

Le montant de la prime d’assurance repose sur de nombreux critères. Votre profil de conducteur peut aussi orienter le choix de votre assurance. Plusieurs sinistres récents, une résiliation pour sinistralité élevée ou non-paiement des cotisations, une voiture très onéreuse ou puissante, un profil de jeune conducteur, ou à l’inverse de conducteur sénior (+ de 80 ans), il est important de préciser votre situation à l’assureur que vous interrogez. Cela vous fera gagner du temps et pourra simplifier votre choix. Certains organismes assureurs, par exemple, refusent les conducteurs résiliés.

Conserve-t-on son bonus-malus en changeant d’assurance ?

Le Coefficient de Réduction Majoration (CRM), familièrement appelé bonus-malus, est propre à un conducteur. Il vous accompagne, même si vous changez d’assureur. Le malus peut atteindre 250 %, ce qui va augmenter considérablement le montant de vos cotisations : le prix devient alors un critère de choix primordial, et peut vous orienter vers des formules moins couvrantes, mais dans votre budget.

Certains organismes assureurs récompensent la fidélité de leurs clients qui ont déjà un bonus de 50% en proposant un « super bonus », en l’absence de sinistre responsable pendant un certain nombre d’années.

Faites le point sur votre assurance auto avec AÉSIO Mutuelle

Vous venez d’acquérir votre premier véhicule ? Vous désirez changer d’assurance auto ? Faites le point avec une conseillère ou un conseiller AÉSIO Mutuelle sur vos garanties actuelles et vos attentes. En fonction de votre profil et de vos usages, nous vous proposerons une solution sur mesure. Nous pouvons aussi vous assurer au quotidien dans de nombreux autres domaines : assurance habitation, assurance emprunteur, complémentaire santé, couverture prévoyance, épargne retraite, etc. Demandez votre étude personnalisée et votre devis gratuit et sans engagement !